Macérât hydro-glycériné de Mauve

Publié le par Minette

La Mauve est une plante très commune dans nos campagnes. Depuis l'Antiquité, cette fleur est symbole de douceur. Les Grecs, les Egyptiens et les Romains en faisaient un usage alimentaire. Plus tard ce fut l'usage médicinal qui vit le jour notamment dans le soin de bronchites et autres irritations. Composante du célèbre mélange pectoral, la mauve portait en Italie au XVIème siècle le nom de "Omnimorvia" ; ce qui signifie "contre toutes les maladies".

C'est tout naturellement qu'aujourd'hui la Mauve trouve sa place dans les soins cosmétiques douceur.

 

 

http://www.visoflora.com/images/inter/med-mauve-sauvage---malva-syvestris---gros-plan-sur-la-fleur-visoflora-32451.jpg

 

 

Constituants actifs :

  • Mucilages : D-galactose, L-rhamnose acide glucuronique et galacturonique : actifs hydratants et adoucissants
  • Flavonoïdes, anthocyanosides, tanins : actifs anti-radicalaires et toniques de la micro-circulation.

Propriétés :

  • Apaisante, la mauve calme les irritations.
  • Adoucissante et émolliente, elle apporte à la peau un toucher douceur.
  • Hydratante, les mucilages qu'elle contient lui permettent de lutter contre le dessèchement de la peau.
  • Antioxydante, elle permet de lutter contre l'action néfaste des radicaux libres et permet de prévenir le vieillissement cutané.
  • Anti-infectieuse, c'est une plante traditionnellement utilisée dans le soin des affections dermatologiques.

Utilisations :

  • Soin des peaux sensibles et délicates
  • Soins des peaux irritées (crevasses, écorchures, gerçures...)
  • Peaux sèches et déshydratées : coudes, genoux, talons
  • Irritations, rougeurs
  • Hygiène intime
  • Soins des peaux fragiles : bébés, enfants...

Quelques idées :

  • Gamme de soins pour bébés
  • Base lavante et soin d'hygiène intime
  • Gel nettoyant douceur
  • Démaquillant peaux sensibles
  • Déodorant peaux sensibles
  • Soin apaisant et hydratant pour le corps

(source aroma-zone)

 

Comment réaliser son macérât :

 

Il faut de l'eau minérale, je n'en avait pas alors j'ai utiliser de l'eau du robinet que j'avais au préalable fait bouillir puis refroidir, de la glycérine, des fleurs de mauve de préférence séchées et un conservateur, pour ma part le cosgard.

Pour ce macérât il faut 1 mesure de plante pour 4 mesure du mélange eau et glycérine (50/50). Mettre le tout dans un flacon stérilisé et hermétique, laisser prendre a l'abri de la lumière et de la chaleur pendant 2 semaines. Puis filtrer et mettre dans un flacon ambré.

Commenter cet article

Agothtale 05/02/2013 15:18

Ca me donne bien envie de tester, j'ai des fleurs de mauves séchées !